Vivre à Laon

Mélanie et Maxime, un enchaînement d’heureux hasards qui les mène à réaliser leur projet de vie à Laon

Mélanie et Maxime, originaires du Val de Marne, près de Paris, ont décidé de changer de région pour plusieurs raisons. Ils découvrent une opportunité entrepreneuriale unique qui leur a permis franchir le pas, de s’installer à Laon en octobre 2020 et de combler toutes leurs espérances et même plus… Découvrez leur histoire !

Une envie de changement

Mélanie et Maxime habitent près de Paris, elle travaille dans la communication, et lui dans le commerce. Alors qu’ils déménagent à Londres, Maxime se prend de passion pour la pâtisserie, et souhaite se reconvertir. Il commence à travailler et se forge ses premières expériences. Le couple revient à Paris et Maxime se lance dans une formation pour adulte pour devenir pâtissier. Son CAP en poche, il commence à travailler et intègre la maison Lenôtre.

Alors que Mélanie et Maxime venaient voir régulièrement leurs amis à Laon, ils sont mis au courant, “un peu par hasard“, que la ville manquait de pâtisseries. Le couple voit alors une opportunité unique de réaliser un projet qui leur tenait à cœur depuis des années : ouvrir leur propre pâtisserie, ensemble, dans un ville qui les avait déjà séduites.

Ils entament alors les démarches pour ouvrir leur pâtisserie et franchissent le pas. En septembre 2020, le couple emménage à Laon et dès décembre 2020, ils ouvrent leur pâtisserie « Serendipity », qui peut se traduire par heureux hasard en anglais, à l’image de ce changement de vie résultant « d’un enchaînement de heureux hasards » nous indique Mélanie.

Je m’inscris pour être accompagné(e)

Une nouvelle vie à Laon, qui dépasse toutes les espérances

Le début de l’installation est particulier du fait de la crise sanitaire mais la transition de vie s’est opérée naturellement rassure Mélanie. Le couple est totalement conquis : ils trouvent ce qu’ils sont venus chercher : un cadre de vie plus agréable, plus proche de la nature et un rythme plus soutenable. « Avant j’avais 2h15 de route tous les jours, aujourd’hui, j’ai 2 minutes à pied aller-retour pour aller travailler, c’est beaucoup moins stressant » se réjouit Mélanie.

Le côté humain de la ville et sa taille sont un atout indéniable. La ville est à bonne taille pour le couple, avec toutes les installations nécessaires et le dynamisme tout en préservant cette proximité chère à leurs yeux. « Par rapport à Paris, on a remarqué que les gens sont très accueillants et avenants » ajoute Mélanie.

Le couple est aussi charmé par la ville elle-même, la magie de la ville s’est même retrouvée renforcée entre le moment où ils venaient voir leurs amis à Laon et le moment où ils y vivent. Le couple apprécie tout particulièrement le charme de la vieille ville dans Laon, la nature avec par exemple les balades près du lac d’Ailette ou encore de la Cuve St Vincent. La diversité des activités et des restaurants dans la ville est aussi un atout immanquable. Pour Mélanie: “Il y a beaucoup de restaurants et surtout de bons restaurants”.

La ville de Laon est particulièrement accessible en termes de prix, un critère moteur dans leur décision de changer de vie. Aujourd’hui Mélanie et Maxime ont une surface de logement plus importante que par le passé de part l’accessibilité des logements. Leur projet de vie, leur pâtisserie n’aurait également pas pu voir le jour à Paris pour des raisons financières nous confie Mélanie. Cette accessibilité leur donne les clés pour réaliser leur projet en toute sérénité.

Le couple a donc tout changé, sauf leur couple, nous dit en blaguant Mélanie. Changement de métier, changement de ville, changement professionnel : « Un changement à tous les niveaux mais un changement positif, c’est un nouveau souffle pour nous et on retrouve ce qu’on est venus chercher et même plus ».

Aujourd’hui Maxime et Mélanie continuent de développer leur pâtisserie et profitent de leur nouvelle vie à Laon.

Je m’inscris pour être accompagné(e)